Nadia Remadna sur les terroristes: "On a raté une génération, l’urgence c’est les petits de 10 ans"

Mis à jour : 19 janv 2019

https://www.marianne.net/societe/nadia-remadna-sur-les-terroristes-rate-une-generation-lurgence-cest-les-petits-de-10-ans

La fondatrice de la Brigade des mères combat l’islamisation des quartiers et lance un cri d’alarme : pour endiguer la victimisation et la haine, il faut imposer le respect de la loi. Une interview à retrouver dans "Marianne" cette semaine et dont voici des extraits.

Marianne : Un nouvel attentat islamiste a frappé la France cette semaine. Vous qui avez fondé la Brigade des mères, une association qui combat l’islamisation des quartiers, comment aider les jeunes, et en particulier les musulmans qui seraient tentés de rejoindre la Syrie ?

Nadia Remadna : Se focaliser sur les musulmans, même "les bons musulmans républicains", c’est encore coller des étiquettes. Aux musulmans comme à tous les citoyens, il faut imposer le respect de la loi, c’est tout. On ne devient pas terroriste parce qu’on n’a pas d’emploi ou parce qu’on est en dépression. Avant d’être radical, l’islamisme commence par une recherche d’identité. Selon moi, on a raté une génération avec la politique de la ville, les grands frères etc. L'urgence, c'est les petits de 10 ans...

Publication Marianne Propos recueillis par Daniel Bernard

Publié le 29/07/2016 à 15:45


6 vues